Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant du moindre brin d’herbe, de la moindre trouée de forêt, la moindre flaque d’eau. Je reste près, mon sac et ma pince pour compagnons de...

Read More

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des Cailles. Et pour éviter de les voir repartir de plus belle ailleurs, disposés dans un sac noir où ils sont venu compléter du tout venant venant de...

Read More

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux, il change bien. Ce matin, les poubelles publiques sont pleines. À côté et alentour, peu de choses. Le monde change. On se souhaite la bonne...

Read More

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le crépuscule. Je marche, je hume, je regarde, j’écoute. L’à peine du vent, les décorations de Noël scintillantes qui me donnent envie de...

Read More

Lundi 19 décembre, 141e jour.

Le sol gelé, la pluie et la patinoire d’hier ; j’étais à vélo et donc la chute inévitable. Ce matin, il n’y paraissait plus, chute et gel. Pourtant, du compliqué plein la tête. Alors peu après midi, marcher, marcher, marcher au rythme du ramassage, et le cœur calmé d’abord, joyeux ensuite. On...

Read More

Lundi 5 décembre, 139e jour

La pluie, le froid, le sombre. C’était un temps à ne pas mettre un chien dehors. Alors moi dehors bien sûr, d’autant que j’en avais vues, y passant hier, des choses à ramasser le long de la plus grande avenue de ma cité. Moi chantonnant du coup « Rendez-vous » de Paul Louka . Sauf que je...

Read More

Lundi 28 novembre, 138e jour.

Un lundi gris. Après un dimanche intense. Aujourd’hui, je néant vide rien (je n’ai envie de rien) ; pour le plaisir du rien. Je sais qu’il suffit de bouger un peu pour tout changer. D’heure en heure je remets. Puis enfin, une côte à vélo et en avant. Pour le plaisir du mouvement. Une plaque...

Read More

Vendredi 18 novembre, 137e jour.

Laver dehors pour laver dedans. Revirginiser. Retrouver un premier jour, libre de tout, capable de réinventer ; simplifier. Je marche et je ramasse un peu de tout sous le merveilleux ciel de novembre ; la lumière me pénètre ; je croise Colin, et sa parole est d’or. Comme notre souffle qui prend...

Read More

Lundi 14 novembre, 136e jour.

Un matin froid de novembre Après Saint-Amand hier Emile Verhaeren, Jacques Vilet et l’Escaut Un grand ciel bleu La lune descendante au milieu du ciel Les cœurs sur la porte d’Annick en allée Yseut que je cherche sans la trouver Yseut que je vois quand je ne la cherchais plus Les Dieux de la mer...

Read More

Lundi 31 octobre, 135e jour

Premier  lundi de l’heure d’hiver. Que j’aime ce temps de fin octobre où le soir s’avance plus tôt. L’annonce du temps de la dormance de la terre. 16h, et déjà la lumière se fait douce. Je suis assis sur le banc de la place du Colibri ; je recompte les platanes (14), et je regarde leurs...

Read More

Lundi 18 octobre, 134e jour

« Oh ? Voilà l’embelliveur de rue. Je ne sais pas si ça se dit. » « Aucune importance, c’est tellement beau. Merci. » Qu’ajouter à ça, sinon que, comme chaque année, il est octobre et tout va bien. Sinon de constater que l’automne est en avance. Puis de ne plus le...

Read More

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts