Lundi 26 juin, 196e jour.

Le grand soleil d’été, enfin ! J’avais remarqué hier deux sacs poubelle surchargés à l’entrée du Chant des Cailles, trop sales et trop remplis pour être déplacés à mains nues. Ce matin, 3 sacs noirs des ambassadeurs et ma paire de gants ont résolu la question. Il ne m’a fallu qu’un petit...

Read More

Samedi 22 juin, 195e jour.

Le nombre d’ambassadeurs de propreté de la commune, c’est une courbe exponentielle. On ne se comptait plus ce matin pour nettoyer un quartier délimité au départ, et plus qu’élargi à l’arrivée. Aurore a résumé la chose en une phrase : « Je dois aller de plus en plus loin pour remplir un...

Read More

Samedi 1er juin, jour 194.

Calvin et Hobbes : Hobbes : Pourquoi tu creuses un trou ? Calvin : Je cherche un trésor enterré ! Hobbes : Qu’as-tu trouvé ? Calvin : Quelques cailloux sales, une drôle de racine et des vers dégoûtants. Hobbes : Du premier coup ? Calvin : Il y...

Read More

Samedi 26 mai, 193e jour.

Repéré le petit poucet ! Moi sur ses traces. Le coquin a semble-t-il jeté les cartons mis quelques heures plus tôt par un confrère. Chouette, ça me fait une double gymnastique, en rythme, en bas, en haut, en bas, en haut… Et eux, comme au combat naval, un coup dans...

Read More

Samedi 4 mai, 192e jour.

C’est bizarre, chaque fois que je sors de chez moi il se met à pleuvoir. L’honnêteté commande de dire que si je reste à l’intérieur ça ne change pas grand-chose ; l’adage belge se vérifie plus que jamais depuis début octobre : « Après la pluie, la pluie ». J’ai nettoyé les...

Read More

Dimanche 14 avril, 191e jour.

Mais qu’est-ce qui m’a pris de me remettre cette stupide chanson en tête ? e n’ai pas arrêté de la fredonner pendant toute ma balade. Faut-il avoir de la place dans le cerveau pour y loger un bazar pareil. Eh ben dis donc… Il faut dire surtout que j’avais repéré un passage de petit poucet ;...

Read More

Mardi 9 avril, 190e jour.

Dès le tout début de mes ramassages, Aurore et Jérémy ont proposé que « rose » soit la couleur de mes errances. En ces jours d’avril, roses sont les rues de la cité. Parfaite concordance. Et les autres couleurs : Côté vert, presque rien ; côté jaune, guère plus. Ma balade est...

Read More

Jeudi 28 mars, 189e jour

Petite pluie abat grand vent. Très bien, mais je préfère attendre la fin des trombes. Très bien, mais après la petite pluie, il souffle un vent à décorner les bœufs (quelle drôle d’expression ; c’est comme si le vent allait nous arracher les oreilles) ; mon sac rempli aux trois quarts...

Read More

Mercredi 27 mars, 188e jour bis.

La marche du petit poucet n’est pas une marche lente, faites passer. J’ai testé, c’est vérifié. Trois minutes exactement après le passage de l’un d’entre eux, j’ai, en grande vitesse mais avec toute la conscience requise, retiré les cartons qu’il venait de placer aux vitres des voitures. Ce n’est...

Read More

Jeudi 21 mars, 188e jour.

Le temps qui court. On parle d’agenda de ministre. Comme si les échevines, les balayeuses et les rêveuses n’avaient pas aussi des milles et des cents à faire. Bref, pas de place pour nettoyer les rues. Comme nous sommes en nombre maintenant, ça ne fait guère de différence, la cité est propre. Mais...

Read More

Samedi 9 mars, 187e jour bis

Bourdonnantes, par dizaines, les abeilles ambassadrices de propreté avec leurs gilets jaunes, et c’était comme une ruche supplémentaire dans le petit bois de Catherine. Celles-là ne feraient pas de miel à proprement parler, mais c’était miel quand même, cette joyeuse bande tornadant babillant...

Read More

Mardi 5 mars, 187e jour.

Un matin d’oiseaux déchaînés sous un ciel qui promet la pluie. Je vais. Des cendriers entiers déversés le long des palissades de la place Keym. D’autres choses aussi. Une dame trouve l’humanité scandaleuse. Je lui dis bien sûr que 95% au moins des humains ne jettent jamais rien. Elle s’étonne....

Read More

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts