Vendredi 23 février, 186e jour.

Un lendemain de tempête (même que malgré tout devant aller parler d’un certain livre de l’autre côté de la forêt je l’ai traversée à vélo sans problème). Et je me dis qu’il y aura de quoi ramasser. Eh ben non, pas tellement. La vie va propre dans ma cité. Mais le vent souffle toujours, au grand...

Read More

Samedi 10 février, 185e jour.

Un samedi sec et clair, rendez-vous à 10h pour jouer dans les rhododendrons de l’avenue du Geai et le talus en face. Nous voilà onze à nettoyer au rythme des chansons revisitées par Aurore. Une heure, et l’Eden reparaît. L’Eden a ses ambassadeurs désormais.

Read More

Lundi 02 février, 184e jour.

Oh qu’elle était sale, la rue. À ne plus avoir envie de la voir. Sauf qu’elle est difficile à éviter. Alors, la nettoyer. Sous le vent. La fuite des sacs. Que je rattrape. C’en devient amusant. Au bout de la rue sale, le sac est plein. Et la rue propre. Envie d’y passer. Je me suis rabiboché avec...

Read More

Lundi 29 janvier, 183e jour.

29 janvier, lundi, soleil. L’impression de sortir d’un long tunnel de pluie qui n’incitait guère aux balades à pince. Mais ce matin, je marche doucement au sec, dès le pas de ma porte. Ça fait du bien aussi de marcher dans des rues où les passants se saluent. Mes dernières sorties solitaires dans...

Read More

Mardi 23 janvier, 181e jour.

Ce matin d’après neige, les oiseaux racontent leurs histoires d’oiseaux en regardant le monde d’en haut. Quatre sur l’arbre, comme les quatre vieux dans Astérix en Corse : commentant le monde d’en bas ? Le monde d’en bas est sale ce matin, et personne ne regarde personne, chacun dans sa...

Read More

Samedi 13 janvier, 180e jour.

Bon ben oui, on croit que, mais en fait non. Donc, à ma surprise générale, je suis malade. Mal partout. J’enfourche mes meilleurs médicaments, vélo, chantier fumier au champ, et nettoyage des rues. Et ça marche. Je vais déjà beaucoup mieux.

Read More

Samedi 6 janvier, 179e jour.

Un matin gris dedans dehors à marcher lentement à la recherche du soleil intérieur, autour et alentour de la gare de Watermael ; rêver d’un train à prendre vers n’importe où, repenser à tous ceux qu’on a pris, pour le bourg voisin ou le bout du monde. Sommes-nous ici pour ceux du bout du monde...

Read More

Vendredi 22 décembre, 178e jour.

Sorti avant le lever du jour (comme c’est le plus court de l’année, ce n’est pas vraiment un exploit). Ce sera mon dernier ramassage en 2023, d’autres aventures hors de ma cité m’attendent jusqu’au 1er janvier prochain. Vent debout, mon sac est ravi, moi un peu moins. Beaucoup de bouteilles d’eau....

Read More

Vendredi 8 décembre, 177e jour.

Ce matin (un peu humide), changement de lieu. Rue Gratès. C’est la rue de la Vénerie. Un quartier où personne ne me connaît. Un quartier où je suis transparent. Et, à mon étonnement, une rue extrêmement sale. On est pourtant tout près de la rue du Bien-Faire… Cannettes et mégots bien sûr, mais...

Read More

Jeudi 7 décembre, 176e jour.

J’ai appris hier l’existence des lutins farceurs. C’est rigolo. Et voilà qu’aujourd’hui, je constate que des billets doux ont été placées aux vitres des voitures. Bon, les lutins farceurs farcent la nuit. Mais on disait que je pouvais faire une exception. Donc, au mitan du jour, j’ai...

Read More

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts