Samedi 30 octobre, 81e jour.

par | 30 octobre 2021 | Rose, Balai et Prose

Il est 14h45. Trop tôt pour ce que je veux faire. Alors je m’en vais travailler deux bonnes heures au champ, et découvrir les trois agneaux nés cette nuit. Ceci contrarie les bergers, les brebis ne sont pas censées agneler avant fin janvier, ce qui leur permet de commencer la fabrication des fromages début mars. Cette fois, les facéties de la nature décalent tout. Pour la plus grande joie des promeneurs.

A 17h, il pleut. Tant pis, je veux remplir un sac ce soir. Spécialement ce soir, le dernier de l’heure d’été. Demain à 17h30, il fera nuit, alors encore une fois marcher dans l’entre chien et loup d’« un peu tard ». Et dans la pluie. J’enfonce mon cou dans le col de ma veste (à peine imperméable).

Cinq minutes plus tard, je ne pense plus à rien, je lutte avec les éléments. Quelques minutes encore, et je ne lutte plus, je fais partie des éléments. Je ne pense rien de plus, mais l’état intérieur a changé.
Et puis, quand même, la promesse de la boisson chaude et des vêtements secs au retour, ben oui, tout va bien.

C’est étrange, cette envie de célébrer une heure. En Afrique il disent « Vous avez l’heure, nous avons le temps. »
Je suis encore loin de cette sagesse-là.

Articles similaires

Mercredi 1er juin, 159e jour.

Mercredi 1er juin, 159e jour.

Parti un peu trop vite, puis à me demander pourquoi, et poursuivre très lentement. Je pense  que, contrairement aux dix premières minutes, plus aucun...

Dimanche 28 mai, 158e jour.

Dimanche 28 mai, 158e jour.

Ils sont 40.000 à courir sur le boulevard, à flot continu ; impossible de traverser pour une sortie à vélo. Alors, sans courir, nettoyer quelques rues du côté...

Lundi 15 mai, un jour pas comme les autres…

Lundi 15 mai, un jour pas comme les autres…

C’est l’histoire d’un ambassadeur de propreté qui au lieu de retirer les cartes de visite aux carreaux des voitures, les place en vue d’une mise en scène pour...

Mercredi 1er juin, 159e jour.

Mercredi 1er juin, 159e jour.

Parti un peu trop vite, puis à me demander pourquoi, et poursuivre très lentement. Je pense  que, contrairement aux dix premières minutes, plus aucun...

Dimanche 28 mai, 158e jour.

Dimanche 28 mai, 158e jour.

Ils sont 40.000 à courir sur le boulevard, à flot continu ; impossible de traverser pour une sortie à vélo. Alors, sans courir, nettoyer quelques rues du côté...

Lundi 15 mai, un jour pas comme les autres…

Lundi 15 mai, un jour pas comme les autres…

C’est l’histoire d’un ambassadeur de propreté qui au lieu de retirer les cartes de visite aux carreaux des voitures, les place en vue d’une mise en scène pour...

Dimanche 7 mai, 157e jour.

Dimanche 7 mai, 157e jour.

- Ce soir, je vois la vie en rose. - … - … - C’est tout ? - Oui. Ce n’est pas assez ? - Si si. (petite correction : je vois la vie en rose le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts