Dimanche 29 août, 63e jour

par | 29 août 2021 | Rose, Balai et Prose

Est-ce que je ne serais pas en train d’essayer d’avoir raison ?

Allons bon, c’est reparti, avec les tempêtes inutiles et catastrophes subséquentes.

Et donc, zou, opération nettoyage.

Ce dimanche est un jour à mégots ;

C’est bien, puisque tout indique que le nettoyage intérieur sera long.

Et de fait, les pensées cognent… jusqu’à l’écureuil.

Je n’en ai jamais approché de si près.

Au contraire de leurs cousins d’Amérique du Nord

(ô souvenir du parc Lafontaine à Montréal), ils fuient aussitôt qu’ils nous voient.

Lui ne bouge pas. Moi non plus.

S’en suit un long temps à ne pas se parler.

Les pensées s’envolent vers le ciel tout gris.

Un délicieux silence.

Au bout d ‘un temps non compté, il reprend son chemin.

Le mien est détourné par la brocante, me voilà donc parti vers des quartiers moins connus.

Le retour d’une pensée, une seule, que j’accepte :

« Je ne me fais aucune illusion sur les hommes,

mais je leur conserve toute ma tendresse. » (Léo Moulin)

En ce compris moi-même bien sûr.

J’ai donc fait ma paix, je peux remettre mon temps en liberté.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts