Dimanche 9 mai, 40e jour

« Tôt allumées tôt éteintes » chantait François Villon dans une de ses ballades.

Ainsi de mes humeurs, grises il y a deux jours et éteintes par la nuit. Ce vers serait-il celui qui, entre tous, me correspond le mieux ?

Alors aujourd’hui, une livraison de plants du Chant des Cailles à un vieux couple qui ne peut plus se déplacer, puis un enregistrement de voix pour la prochaine réunion de l’épicerie participative, et dans le soir, un nettoyage du quartier.

Je ramasse une bande slogan « Vivre plus, acheter moins », entourée de canettes et de bouteilles en plastique, rencontre compliquée de deux regards différents sur la vie.

Ce soir je vois les pâquerettes et les pissenlits sur leur tapis vert et rose ; je vois la gerbe de fleurs déposée au monument aux résistants anti-nazis de la commune (et particulièrement deux enfants) ; je vois les magnifiques hêtres pourpres et le pin colossal ; je vois un nombre impressionnant de chats ; j’entends les oiseaux qui chantent et enchantent le soir.

Aux terrasses rouvertes, on m’accoste et c’est un bel échange, puis les plats arrivent, bon appétit. Je m’en vais terminer mon travail. Pouvais-je finir ailleurs que place du Colibri ?

Articles similaires

Samedi 22 juin, 195e jour.

Samedi 22 juin, 195e jour.

Le nombre d’ambassadeurs de propreté de la commune, c’est une courbe exponentielle. On ne se comptait plus ce matin pour nettoyer un quartier délimité au...

Samedi 1er juin, jour 194.

Samedi 1er juin, jour 194.

Calvin et Hobbes : Hobbes : Pourquoi tu creuses un trou ? Calvin : Je cherche un trésor enterré ! Hobbes : Qu’as-tu...

Samedi 26 mai, 193e jour.

Samedi 26 mai, 193e jour.

Repéré le petit poucet ! Moi sur ses traces. Le coquin a semble-t-il jeté les cartons mis quelques heures plus tôt par un confrère. Chouette, ça me fait...

Samedi 22 juin, 195e jour.

Samedi 22 juin, 195e jour.

Le nombre d’ambassadeurs de propreté de la commune, c’est une courbe exponentielle. On ne se comptait plus ce matin pour nettoyer un quartier délimité au...

Samedi 1er juin, jour 194.

Samedi 1er juin, jour 194.

Calvin et Hobbes : Hobbes : Pourquoi tu creuses un trou ? Calvin : Je cherche un trésor enterré ! Hobbes : Qu’as-tu...

Samedi 26 mai, 193e jour.

Samedi 26 mai, 193e jour.

Repéré le petit poucet ! Moi sur ses traces. Le coquin a semble-t-il jeté les cartons mis quelques heures plus tôt par un confrère. Chouette, ça me fait...

Samedi 4 mai, 192e jour.

Samedi 4 mai, 192e jour.

C’est bizarre, chaque fois que je sors de chez moi il se met à pleuvoir. L’honnêteté commande de dire que si je reste à l’intérieur ça ne change pas...

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts