Lundi 13 mars, 150e jour.

par | 13 mars 2023 | Rose, Balai et Prose

Il est cinq heures, la nuit noire et je ne dors plus. Le vent souffle en rafales, mais il fait très doux. Je marche, mon sac tourbillonne comme jamais. Personne dans les rues, la cité contrairement à moi dort à poings fermés. Je chantonne, ce temps de grand’maman de Michel Polnareff, et « ces hommes qui n’ont plus l’temps d’passer le temps », ça me fait comme une élégie pour le Chant des Cailles.

Je ramasse ce que je vois, à la lumière des réverbères ; il y aura sûrement beaucoup de choses oubliées.

Je laisse un sac, puis un second un kilomètre plus loin. Il est 6h50, quelques lumières dans les maisons, puis l’extinction des réverbères. Il est très possible que je retourne dormir une heure ou deux.

Articles similaires

Samedi 26 mai, 193e jour.

Samedi 26 mai, 193e jour.

Repéré le petit poucet ! Moi sur ses traces. Le coquin a semble-t-il jeté les cartons mis quelques heures plus tôt par un confrère. Chouette, ça me fait...

Samedi 4 mai, 192e jour.

Samedi 4 mai, 192e jour.

C’est bizarre, chaque fois que je sors de chez moi il se met à pleuvoir. L’honnêteté commande de dire que si je reste à l’intérieur ça ne change pas...

Dimanche 14 avril, 191e jour.

Dimanche 14 avril, 191e jour.

Mais qu’est-ce qui m’a pris de me remettre cette stupide chanson en tête ? https://www.youtube.com/watch?v=4A3Sy81yJwk e n’ai pas arrêté de la fredonner...

Samedi 26 mai, 193e jour.

Samedi 26 mai, 193e jour.

Repéré le petit poucet ! Moi sur ses traces. Le coquin a semble-t-il jeté les cartons mis quelques heures plus tôt par un confrère. Chouette, ça me fait...

Samedi 4 mai, 192e jour.

Samedi 4 mai, 192e jour.

C’est bizarre, chaque fois que je sors de chez moi il se met à pleuvoir. L’honnêteté commande de dire que si je reste à l’intérieur ça ne change pas...

Dimanche 14 avril, 191e jour.

Dimanche 14 avril, 191e jour.

Mais qu’est-ce qui m’a pris de me remettre cette stupide chanson en tête ? https://www.youtube.com/watch?v=4A3Sy81yJwk e n’ai pas arrêté de la fredonner...

Mardi 9 avril, 190e jour.

Mardi 9 avril, 190e jour.

Dès le tout début de mes ramassages, Aurore et Jérémy ont proposé que « rose » soit la couleur de mes errances. En ces jours d’avril, roses sont les...

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts