Lundi 13 septembre, 67e jour

par | 13 septembre 2021 | Rose, Balai et Prose

Il est sept  heures et je marche dans la ville qui s’éveille. Le bruit de fond incessant des voitures, et je me souviens d’avril 2020, du grand silence des rues, du ciel sans stries d’avions. Les oiseaux chantaient moins forts, ils n’avaient plus besoin de hausser le ton pour lancer leurs trilles d’amour.

D’autres bruits familiers, un volet qui se lève, une recommandation à un enfant, un étudiant dévale la rue en skateboard. Des silences aussi se faufilent dans les bruits, il y a vraiment beaucoup de vélos.

Mon sac se remplit très vite, je n’aurai pas à marcher longtemps.

J’aime les réverbères de ma cité. Si j’étais photographe…

Une petite fille me remercie chaleureusement, cadeau du matin.

J’ai travaillé ce week-end. Ce lundi c’est congé. La journée a bien commencé.

Articles similaires

Lundi 8 août, 127e jour

Lundi 8 août, 127e jour

Ce matin, j’ai ramassé une sandale.la droite.  Subséquemment, une heure de balade à pince avec une seule pensée : Où est passée l’autre ? Qui...

Mardi 2 août, 126e jour.

Mardi 2 août, 126e jour.

« Solitude, ô vent, mon inconnue, mon île » Le soleil vient de se lever en ce matin d’août ; le seul 2 août 2022 de ma vie. Personne dans les...

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Après un mois et 3000km à vélo, une évidence : ce n’est pas la même posture qu’à pied avec un sac et une pince. J’ai un peu perdu la main. Et comme le...

Lundi 8 août, 127e jour

Lundi 8 août, 127e jour

Ce matin, j’ai ramassé une sandale.la droite.  Subséquemment, une heure de balade à pince avec une seule pensée : Où est passée l’autre ? Qui...

Mardi 2 août, 126e jour.

Mardi 2 août, 126e jour.

« Solitude, ô vent, mon inconnue, mon île » Le soleil vient de se lever en ce matin d’août ; le seul 2 août 2022 de ma vie. Personne dans les...

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Après un mois et 3000km à vélo, une évidence : ce n’est pas la même posture qu’à pied avec un sac et une pince. J’ai un peu perdu la main. Et comme le...

Dimanche 19 juin, 124e jour

Dimanche 19 juin, 124e jour

Un dernier ramassage avant mon départ. Je sais quand je pars, je ne sais pas quand je reviens. Je rêve même de dire que je ne sais pas si je reviens. Ça...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts