Mardi 2 août, 126e jour.

par | 2 août 2022 | Rose, Balai et Prose

« Solitude, ô vent, mon inconnue, mon île »

Le soleil vient de se lever en ce matin d’août ; le seul 2 août 2022 de ma vie.

Personne dans les rues, et le silence.

Les rues sont presque propres. Je ne ramasse que des mégots. Un bus vide. Puis quelques rares mouvements. Surtout des vélos, et quelques piétons ; hormis une dame en grande conversation téléphonique, ils vont en silence. Rien ne trouble le matin calme.

Un sac éventré m’oblige à terminer ma récolte plus tôt que prévu. Il est trop tôt pour aller au petit déjeuner offert à l’espace mosaïque. Je m’assieds sur un banc. Solitude au milieu de ma cité île.    

Articles similaires

Dimanche 14 août, 128e jour

Dimanche 14 août, 128e jour

Jour de grande chaleur. Y aller, pour ressentir. D’abord au champ, puis dans les rues, enfin au verger où nous donnions un spectacle, hier. Retour prévu, hier...

Lundi 8 août, 127e jour

Lundi 8 août, 127e jour

Ce matin, j’ai ramassé une sandale.la droite.  Subséquemment, une heure de balade à pince avec une seule pensée : Où est passée l’autre ? Qui...

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Après un mois et 3000km à vélo, une évidence : ce n’est pas la même posture qu’à pied avec un sac et une pince. J’ai un peu perdu la main. Et comme le...

Dimanche 14 août, 128e jour

Dimanche 14 août, 128e jour

Jour de grande chaleur. Y aller, pour ressentir. D’abord au champ, puis dans les rues, enfin au verger où nous donnions un spectacle, hier. Retour prévu, hier...

Lundi 8 août, 127e jour

Lundi 8 août, 127e jour

Ce matin, j’ai ramassé une sandale.la droite.  Subséquemment, une heure de balade à pince avec une seule pensée : Où est passée l’autre ? Qui...

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Après un mois et 3000km à vélo, une évidence : ce n’est pas la même posture qu’à pied avec un sac et une pince. J’ai un peu perdu la main. Et comme le...

Dimanche 19 juin, 124e jour

Dimanche 19 juin, 124e jour

Un dernier ramassage avant mon départ. Je sais quand je pars, je ne sais pas quand je reviens. Je rêve même de dire que je ne sais pas si je reviens. Ça...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts