Samedi 10 février, 185e jour.

par | 10 février 2024 | Rose, Balai et Prose

Un samedi sec et clair, rendez-vous à 10h pour jouer dans les rhododendrons de l’avenue du Geai et le talus en face.

Nous voilà onze à nettoyer au rythme des chansons revisitées par Aurore.

Une heure, et l’Eden reparaît.

L’Eden a ses ambassadeurs désormais.

Articles similaires

Mardi 5 mars, 187e jour.

Mardi 5 mars, 187e jour.

Un matin d’oiseaux déchaînés sous un ciel qui promet la pluie. Je vais. Des cendriers entiers déversés le long des palissades de la place Keym. D’autres...

Vendredi 23 février, 186e jour.

Vendredi 23 février, 186e jour.

Un lendemain de tempête (même que malgré tout devant aller parler d’un certain livre de l’autre côté de la forêt je l’ai traversée à vélo sans problème). Et...

Lundi 02 février, 184e jour.

Lundi 02 février, 184e jour.

Oh qu’elle était sale, la rue. À ne plus avoir envie de la voir. Sauf qu’elle est difficile à éviter. Alors, la nettoyer. Sous le vent. La fuite des sacs. Que...

Samedi 27 janvier, 182e jour – bis

Samedi 27 janvier, 182e jour – bis

Je monte à vélo pour travailler au champ. Je croise un petit poucet. J’attache mon vélo. Je récolte les cartes qu’il vient de semer. Je remonte à pied. Je...

Mardi 23 janvier, 181e jour.

Mardi 23 janvier, 181e jour.

Ce matin d’après neige, les oiseaux racontent leurs histoires d’oiseaux en regardant le monde d’en haut. Quatre sur l’arbre, comme les quatre vieux dans...

Samedi 13 janvier, 180e jour.

Samedi 13 janvier, 180e jour.

Bon ben oui, on croit que, mais en fait non. Donc, à ma surprise générale, je suis malade. Mal partout. J’enfourche mes meilleurs médicaments, vélo, chantier...

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts