Vendredi 17 décembre, 95e jour.

par | 17 décembre 2021 | Rose, Balai et Prose

Matinée de brouillard. Tout est comme feutré, j’ai l’impression de marcher en pantoufles dans ma cité.

C’est l’heure de la récréation, et des joyeux cris d’enfants dans les cours d’école. Aujourd’hui, c’est le dernier jour de classe avant les vacances de Noël.

Je ramasse un objet dont je ne connais ni le nom ni l’utilité.

Il y a de moins en moins de feuilles mortes ; du coup, c’est le retour des mégots.

Une nouvelle affichette de chat perdu ; celui-ci s’appelle Mozart.

Il est difficile, quand une après-midi chargée nous attend, de ne pas penser à l’après. J’essaie de me concentrer. Ça marche plus ou moins.

J’éprouve un plaisir jouette quand, en me retournant, j’aperçois un objet que je n’avais d’abord pas vu. Mystère du regard ?

Le brouillard s’est levé. Je laisse mon sac près d’une poubelle publique. De l’autre côté de la rue, je passe devant l’atelier d’un luthier. Il ne sait pas à quel point il me fait rêver. Et je pense à Mozart, l’autre…

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts