Vendredi 19 mars, 24e jour

par | 19 mars 2021 | Rose, Balai et Prose

Chassé de mon lit dès l’aube par les bons anges de ma nuit qui ont clairement l’intention de prendre ma place, attiré par les oiseaux plutôt en mode musique de chambre dans le petit matin (c’est vraiment très différent de l’autre jour), je pars sous la belle promesse du bleu. Le saule pleureur est déjà vert, les trois jeunes tilleuls des Trois Tilleuls font pousser leurs premiers bourgeons, les cerisiers du Japon attendent encore, dernière dormance avant de flamboyer.

Le soleil levant m’éblouit, je mets ma main en visière pour voir. C’est ma main gauche, celle de la pince, qui monte et descend, presque chorégraphique.

Deux boites de soupe non ouvertes ; c’est lourd. Je m’en débarrasse en passant près d’une poubelle. Un seau de peinture, encore plus lourd, aussitôt laissé au service propreté. Ce matin, c’est la valse des petits camions nettoyeurs tout partout dans les rues. De grands signes de la main, joyeux, je fais partie de la famille.

Je trouve le bleu des bouchons très joli. Je me demande ce que ferait un artiste plasticien de tout ce multicolore que je ramasse, bouteilles, masques, piles, mégots, canettes, briquets, papiers… Ce serait un hymne aux balayeurs. On le mettrait où ?

Déjà fini ; il est bien tôt. Et tout un jour à inventer.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts