Vendredi 22 janvier, 6e jour

par | 22 janvier 2021 | Rose, Balai et Prose

« Un grand soleil d’hiver éclaire la colline

Que la nature est belle et que le cœur me fend » (Aragon)

Puis, Aragon aussi :

« Un jour pourtant, un jour viendra couleur d’orange

Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche »

Du finiment grand (bouteilles, canettes…) au finiment petit (mégots, bouchons, confetti), je préfère ces derniers, qui m’invitent au plus lent, et j’entends ma respiration à l’unisson.

Une dame à sa fenêtre : « Monsieur, il y en a là aussi », et telle une vigie me guide et m’indique.

Quelques mètres plus loin, un homme, accent anglais impeccable, me signale qu’à Londres, ils ont installés des collecteurs de mégots qui paient ceux qui les remplissent. Du coup, c’est la nouvelle chasse au trésor.  À creuser ?

Surprise, dix mètres plus loin, un billet de vingt euros. Aurais-je déjà ramassé tellement de mégots, qu’un ange généreux m’obole ?

Il y a quelque chose de l’ordre du « faire collection » dans le ramassage, et  je retourne à l’enfance, mes timbres, mes petits coureurs cyclistes…

Une page d’une lettre ; quelques mètres plus loin une autre qui semble de la même lettre, puis une troisième, une quatrième encore, avec un mot que je parviens malgré moi à déchiffrer : Testament. Je n’y retournerai pas voir, mais il y aurait là matière à commencer un roman.

Je passe par un carrefour toujours sale ; aujourd’hui, rien à ramasser. Je souris.

J’avais pris trois sacs, pensant marcher longtemps ; c’est déjà fini.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts