Dimanche 28 novembre, 90e jour.

par | 28 novembre 2021 | Rose, Balai et Prose

Un dimanche au crépuscule.

Je pars de chez moi par la rue qui monte un peu raide vers les Trois Tilleuls. Là-haut, les trois arbres du square sont illuminés depuis deux jours par les décorations de Noël.

De là, les maisons de la cité verte et jaune s’épandent par six rues en pentes plus ou moins douces. À peine plus bas, le Chant des Cailles, ce haut lieu d’agriculture et d’humanité qui rêve de transition et de résilience.

On m’a dit un jour que, comme à Rome, Bruxelles était bâtie sur sept collines ; je n’ai jamais vérifié, mais j’aime ce parallélisme possible avec la ville éternelle.

La nuit est-elle plus noire fin novembre qu’en juin ? J’ai parfois du mal à repérer les canettes et les masques ; j’ai sûrement dû manquer pas mal de mégots, D’autant que les feuilles mortes recouvrent les rigoles. Dans combien de temps auront-elles disparues ? Jusqu’ici je n’y avais jamais prêté attention.

Un sapin de Noël, déjà, dans une maison le long du champ, le premier de l’année.

Je ramasse les restes d’un véritable festin place du Colibri. J’y laisse mon sac bien rempli près de la poubelle publique.

Je redescends lentement chez moi. Il a plu cet après-midi ; il ne pleut plus ; je chantonne Midnight blue.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts