Lundi 18 janvier, 4e jour

par | 18 janvier 2021 | Rose, Balai et Prose

Ne plus compter les jours, les offrir au hasard.

Aujourd’hui entre Souverain et Archiducs, en bonne compagnie ; entre Logis et Floréal, entre vert et jaune, et au milieu, toutes les couleurs du monde, tous ces verts différents et les bruns et les blancs de la nature, et le kaléidoscope de ce que je ramasse, s’il y avait tout ça sur la palette du peintre, il en ferait un tableau à la Chagall pour sûr.

Je ramasse de la frigolite ; si j’étais en France, je ramasserais du polystyrène expansé (c’est la même chose, juste plus difficile à écrire sans faute).

Ça monte bien et les talus me font un peu (très peu) montagnard.

C’est presque simple de se faire du présent continu avec simplement quelques déchets dans les rues. On les habille, on dialogue et pouf, revoilà un monde presque enchanté, un manège de notre enfance. L’enfance de l’art.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts