Lundi 18 octobre, 77e jour

par | 18 octobre 2021 | Rose, Balai et Prose

À vélo ce matin, je voyais les feuilles tomber des arbres. Mais à cette vitesse-là, je ne regardais pas vraiment ; raison suffisante pour y retourner voir. Étrange, dans l’après-midi, plus de chute des feuilles. Y aurait-il un horaire mystérieux ? En tout cas, côté couleurs, c’est parti vers la symphonie fantastique.

Il y a aussi une température printanière, qui me fait chanter « Il est fou le vent du printemps », chanson revenue de longtemps.

Je pars du bas de l’avenue des Archiducs, qui serpente comme une rivière entre les maisons jaunes et vertes. Il y a quelques mois, je remplissais deux sacs sans voir la fin de l’avenue ; aujourd’hui je suis arrivé au square, tout en haut. Le monde change, ou quelqu’un.e y est passé avant moi ? Un seul endroit vraiment sale, les corneilles ont banqueté et fait le ménage à leur façon.

Je croise Michel, que je n’avais plus vu depuis longtemps.

Et je m’offre un café.

Articles similaires

Vendredi 8 décembre, 177e jour.

Vendredi 8 décembre, 177e jour.

Ce matin (un peu humide), changement de lieu. Rue Gratès. C’est la rue de la Vénerie. Un quartier où personne ne me connaît. Un quartier où je suis...

Jeudi 7 décembre, 176e jour.

Jeudi 7 décembre, 176e jour.

J’ai appris hier l’existence des lutins farceurs. C’est rigolo. Et voilà qu’aujourd’hui, je constate que des billets doux ont été placées aux vitres des...

Lundi 4 décembre, 175e jour.

Lundi 4 décembre, 175e jour.

Un jour de flocons, un jour à sploutcher dans la neige. J’ai cinq ans. Je ramasse un vélo. En dessin, mais quand même, ça me fait drôle. Un bracelet d’enfant...

Vendredi 8 décembre, 177e jour.

Vendredi 8 décembre, 177e jour.

Ce matin (un peu humide), changement de lieu. Rue Gratès. C’est la rue de la Vénerie. Un quartier où personne ne me connaît. Un quartier où je suis...

Jeudi 7 décembre, 176e jour.

Jeudi 7 décembre, 176e jour.

J’ai appris hier l’existence des lutins farceurs. C’est rigolo. Et voilà qu’aujourd’hui, je constate que des billets doux ont été placées aux vitres des...

Lundi 4 décembre, 175e jour.

Lundi 4 décembre, 175e jour.

Un jour de flocons, un jour à sploutcher dans la neige. J’ai cinq ans. Je ramasse un vélo. En dessin, mais quand même, ça me fait drôle. Un bracelet d’enfant...

Mardi 28 novembre, 174e jour.

Mardi 28 novembre, 174e jour.

Il y a des jours comme ça. Submergé par la colère. Contre tout, rien et personne. Et pas moyen d’en sortir. Sauf à nettoyer les rues ? Au bout de dix...

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts