Lundi 24 janvier, 103e jour.

par | 24 janvier 2022 | Rose, Balai et Prose

Un jour de grand soleil, pas un nuage, et pour moi, un jour d’envie de ne rien faire, rien du tout, même pas lire mon livre, juste compter mes doigts de pied en regardant mes pensées, s’il en vient. J’aime ces temps-là autant que les autres.

Pourtant vers le milieu de l’après-midi, le besoin d’aller respirer dehors.

Ce que je ramasse aujourd’hui est très léger. Un kilo de plumes… 

– « Laissez monsieur, je vais balayer devant chez moi. Je vais d’ailleurs prendre immédiatement mon balai. »

– « Merci, bonne fin d’après-midi.« 

C’est que ça commence à se savoir, ce nettoyage des rues par un nombre croissant d’habitants, Aurore, Jacqueline, Viviane, Véronique, Sven, Ida et Manuel, Véronique (j’espère que je n’oublie personne).

Un homme s’arrête, et d’un signe de tête, sans un mot, me montre un sac que je n’avais pas vu.
À mon tour, d’un signe et sans un mot ,je le remercie.
Alors lui, avec un grand sourire :

– « Merci monsieur pour ce que vous faites. »

Le soir tombe. Les jours semblent rallonger plus vite que l’an dernier. Décidément oui, mon regard et ma perception ont changé.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts