Lundi 24 mai, 43e jour

Cette fois, je n’ai pas manqué mon rendez-vous avec la pluie. Mais du coup, le martèlement des gouttes sur mon capuchon rendait inaudible tous les bruits d’alentour, et ce n’était certes pas un temps à mettre un carnet de notes dehors. Je pourrais, à présent à l’abri, composer une ode à la pluie, mais je me souviens qu’un autre l’a fait tellement mieux que je ne le pourrais. Alors, je lui cède volontiers la place :

Il pleut

Averse averse averse averse averse averse

ô pluie ô pluie ô pluie ô pluie ô pluie ô pluie!

gouttes d’eau gouttes d’eau gouttes d’eau gouttes d’eau

parapluie ô parapluie ô paraverse ô!

paragouttes d’eau paragouttes d’eau de pluie

capuchons pèlerines et imperméables

que la pluie est humide et que l’eau mouille et mouille!

mouille l’eau mouille l’eau mouille l’eau mouille l’eau

et que c’est agréable agréable agréable

d’avoir les pieds mouillés et les cheveux humides

tout humides d’averses et de pluie et de gouttes

d’eau de pluie et d’averse et sans un paragoutte

pour proteger les pieds et les cheveux mouillés

qui ne vont plus friser qui ne vont plus friser

à cause de l’averse à cause de la pluie

à cause de l’averse et des gouttes de pluie

des gouttes d’eau de pluie et des gouttes d’averse

cheveux désarçonnés cheveux sans parapluie

Raymond Queneau

Articles similaires

Lundi 29 janvier, 183e jour.

Lundi 29 janvier, 183e jour.

29 janvier, lundi, soleil. L’impression de sortir d’un long tunnel de pluie qui n’incitait guère aux balades à pince. Mais ce matin, je marche doucement au...

Samedi 27 janvier, 182e jour – bis

Samedi 27 janvier, 182e jour – bis

Je monte à vélo pour travailler au champ. Je croise un petit poucet. J’attache mon vélo. Je récolte les cartes qu’il vient de semer. Je remonte à pied. Je...

Samedi 27 janvier, 182e jour – bis

Samedi 27 janvier, 182e jour – bis

Je monte à vélo pour travailler au champ. Je croise un petit poucet. J’attache mon vélo. Je récolte les cartes qu’il vient de semer. Je remonte à pied. Je...

Mardi 23 janvier, 181e jour.

Mardi 23 janvier, 181e jour.

Ce matin d’après neige, les oiseaux racontent leurs histoires d’oiseaux en regardant le monde d’en haut. Quatre sur l’arbre, comme les quatre vieux dans...

Samedi 13 janvier, 180e jour.

Samedi 13 janvier, 180e jour.

Bon ben oui, on croit que, mais en fait non. Donc, à ma surprise générale, je suis malade. Mal partout. J’enfourche mes meilleurs médicaments, vélo, chantier...

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts