Lundi 26 avril, 36e jour

par | 26 avril 2021 | Rose, Balai et Prose

Aurore nous a montré le nettoyage des rues en mode samouraï. Ce sera amusant à faire, un jour, à plusieurs. Seul, c’est moins tentant. Mais il y a d’autres possibles ; j’ai déjà plusieurs fois valsé avec mon sac au gré du vent, et le mode paresseux n’a plus de secret pour moi. Alors aujourd’hui, va pour la relève de la garde à Buckingham Palace. Il faut croire que je me débrouille plutôt bien, on me prend en photo.

J’y pense, j’oublie, j’y pense, j’oublie, ma relève est clignotante, difficile d’être à la fois ramasseur aigle et en rythme cadencé. Et puis, ça ne laisse pas toute la place à la pensée vagabonde. Je préfère reprendre mon mode errant.

Le bas de l’avenue des Archiducs est très propre, y aurait-il eu un clean walk dans le quartier ? Sauf où une tondeuse est passée dernièrement, confettisant tout ce qui lui est tombé sous les lames, et donc un long moment sur un mètre carré.

Retour place du Colibri. Il est des traditions qui ne se perdront peut-être jamais, la cour de l’école maternelle retentit de puissants « caca boudin ». Rentrant chez moi en musant la charge des Walkyries, je cherche vainement le lien avec ce qui précède…

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts