Lundi 6 décembre, jour 92.

par | 6 décembre 2021 | Rose, Balai et Prose

Lever de brume, un lundi matin. Pour beaucoup le premier jour de la semaine.
J’ai beaucoup travaillé les dimanches, et n’ai pratiquement jamais su ce rythme régulier. J’ai toujours aimé ce temps sans règles.

Paul Valéry : « Que fais-tu le jour durant ? Je m’invente. »

Et donc brume sur la forêt alentour, et un grand cercle blanc dans le ciel, et tant de souvenirs de jours de soleils si voilés qu’on penserait la lune.

Puis le ciel s’ouvre, et le bleu pale de l’hiver.

Un papier doré sur la dalle grise.

Un autre papier qui s’échappe par trois fois de mon sac. J’ai pensé un moment lui rendre sa liberté.

« Petit poucet rêveur, j’égrenais dans ma course Des rimes,,, » Arthur Rimbaud, ma bohème.

Un cycliste fait un bon mot en passant ; nous rions.

Merci monsieur.

Merci à vous, bonne journée.

Merci Monsieur.

Merci à vous, bonne journée.

Merci monsieur.

Merci à vous, bonne journée.

Ça me fait à coup sûr la journée bonne.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts