Mardi 12 janvier, 2e jour

par | 12 janvier 2021 | Rose, Balai et Prose

Jour de pluie. « Hélas dirai-je il pleut » (Les deux pigeons, La Fontaine).
Hélas ? Non, au point que je me surprends à chanter. Une autre lumière dans la valse des gouttes.

J’ai commencé devant chez moi. On se parle beaucoup par ici, les rencontres sont belles. Et les rues presque propres, alors le vent qui joue forzando  fait danser mon sac léger. Invitation à ralentir encore.

Un grillage, et beaucoup de choses derrière, impossible à atteindre. Tant pis.

Deux poules en vigie le long d’une façade. Tout à coup le sac s’alourdit plus vite. Et déjà le temps de le refermer.

Je prends quelques notes ; un homme me dit c’est la deuxième fois que je vous vois, c’est magnifique ce que vous faites. Je ne lui dis pas que l’autre jour je l’ai vu jeter quelque chose à dix mètres de moi, je préfère garder son compliment tout pur.

Sur le chemin du retour, un banc qui disparaît presque sous les mégots ; une poubelle juste à côté ; cinq minutes plus tard le sol brille comme un sou neuf. Je me félicite ? D’accord.

Et donc je chante et ça chante et avec le vent et la pluie ça trombone et ça violoncelle, ça y va du contrepoint et de l’harmonie, la rue nous joue du Jean-Sébastien Bach bac poubelle compris. Et je me dis : c’est bien comme ça.

Et merci à vous qui m’offrez vos commentaires.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts