Mardi 24 mai, 121e jour.

Sous le blanc bleu de l’aube s’étendent les rues de ma cité.

Sous le blanc bleu de l’aube les témoignages des agapes de la nuit.

Je relis « Une rose et un balai », de Michel Simonet, l’homme par qui est venue mon envie de nettoyer les rues.

Il commence presque tous les jours à cinq heures. Je ne suis sorti de chez moi qu’à six. Il y va presque tous les jours, moi seulement quand l’envie me prend.

Il y dit « embaumer l’air du temps. »

Il cite les adages écrits sur les murs de la nuit, dont ce très pertinent « Bienheureux les ceux qui louchent, ils verront Dieu deux fois. »

Il dit les rencontres variées et souvent si belles.

Dans ce très matin, je ne croise que deux personnes ; l’une me demande des renseignements sur ma pince pour pouvoir lui aussi nettoyer son quartier, l’autre y va d’un « Vous êtes un héros ». Aurais-je dû lui parler de l’héroïsme quotidien de ceux dont c’est le travail ?

Sous le blanc bleu du matin, accompagné du chant des oiseaux, je vais à la suite de mon jour.

Articles similaires

Dimanche 28 mai, 158e jour.

Dimanche 28 mai, 158e jour.

Ils sont 40.000 à courir sur le boulevard, à flot continu ; impossible de traverser pour une sortie à vélo. Alors, sans courir, nettoyer quelques rues du côté...

Lundi 15 mai, un jour pas comme les autres…

Lundi 15 mai, un jour pas comme les autres…

C’est l’histoire d’un ambassadeur de propreté qui au lieu de retirer les cartes de visite aux carreaux des voitures, les place en vue d’une mise en scène pour...

Dimanche 7 mai, 157e jour.

Dimanche 7 mai, 157e jour.

- Ce soir, je vois la vie en rose. - … - … - C’est tout ? - Oui. Ce n’est pas assez ? - Si si. (petite correction : je vois la vie en rose le...

Dimanche 28 mai, 158e jour.

Dimanche 28 mai, 158e jour.

Ils sont 40.000 à courir sur le boulevard, à flot continu ; impossible de traverser pour une sortie à vélo. Alors, sans courir, nettoyer quelques rues du côté...

Lundi 15 mai, un jour pas comme les autres…

Lundi 15 mai, un jour pas comme les autres…

C’est l’histoire d’un ambassadeur de propreté qui au lieu de retirer les cartes de visite aux carreaux des voitures, les place en vue d’une mise en scène pour...

Dimanche 7 mai, 157e jour.

Dimanche 7 mai, 157e jour.

- Ce soir, je vois la vie en rose. - … - … - C’est tout ? - Oui. Ce n’est pas assez ? - Si si. (petite correction : je vois la vie en rose le...

Mardi 2 mai, 156e jour.

Mardi 2 mai, 156e jour.

Un soir de mai. Tout au début, et les rigoles roses. Un bout de chemin avec Philippe qui m’aide à récupérer les cartons aux fenêtres des voitures, tout en...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts