Mercredi 24 mars, 25e jour

par | 24 mars 2021 | Rose, Balai et Prose

Sorti des bras de la sœur de Morphée, d’humeur badine dans le petit matin, mais bientôt tout change ; par le rythme de mes pas, la douceur tendre des pensées vagabondes élargit le temps et l’espace.

Dans ce quartier que je crois connaître comme ma poche, je passe par des venelles jamais arpentées, c’est beau, pour me retrouver entre les maisons jaunes et vertes. Sur l’une d’entre elle, « Rayon de soleil », puis plus loin « Ici un des 19 ormes plantés le 11 novembre 2018, symbole de l’opiniâtreté de la vie à traverser les épreuves ».

Je salue le jeune arbre et ses bourgeons naissants. Je salue aussi les prunus à quelques mètres de là, déjà tous colorés de printemps. Il fait doux. Je fais les mêmes gestes, qui ne sont pourtant jamais tout à fait les mêmes, non plus que mes pas : un homme qui marche, c’est comme une danse qui s’invente à chaque instant.

Je ramasse des coquilles d’huitre. Je vois des arcs en ciel dans la rosée.

Un temps au champ, il n’y a personne.

Des oiseaux planent, je les observe longuement, puis une pie qui semble elle ne jamais planer. Les moutons sont couchés dans l’herbe, je ne les avais jamais vus comme ça. Le fond sonore incessant des automobiles trouble seul, à peine, la quiétude de ce jour tout neuf.

Le sac est plein, et le temps d’autre chose.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts