Samedi 19 juin, 49e jour

par | 19 juin 2021 | Rose, Balai et Prose

Il y a les jours de grandes chaleurs, quand l’appel du vélo est le plus fort. J’ai donc délaissé la marche depuis le début de la semaine.

Il y a des jours où l’on a cent choses à faire, et l’évidence que 24 heures n’y suffiront pas.

Il y a des jours où l’on sent comme un caillou dans sa chaussure ; rien de grave, juste cette impression qu’on est toujours juste à côté du bon endroit.

Il y a des jours où on est comme invisible. Aujourd’hui, j’ai ramassé à l’ordinaire pendant deux heures, et n’ai croisé que des gens qui ne me voyaient pas. Par contre, tous les chiens aboyaient.

Ces états différents de mes jours, est-ce eux ? Est-ce moi ? Est-ce autre chose, que je ne peux pas comprendre ? Je me suis souvent demandé jusqu’où j’avais la maîtrise de ma destinée, et bien sûr, je n’ai jamais trouvé aucune réponse. Alors, je m’en remets au destin.

Et mes pensées vont au rythme lent du ramassage. Il y a beaucoup aujourd’hui. En moins de deux heures, mon sac est plein. Et bien lourd. Mon bras remercie la poubelle où je le dépose.

Sur le chemin du retour, je croise la personne que, dix minutes auparavant, je pensais important de rencontrer aujourd’hui. Il y a des jours…

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts