Vendredi 15 octobre, 75e jour.

par | 15 octobre 2021 | Rose, Balai et Prose

Ciel d’automne, uniformément. Il avait bien sûr raison mon ami peintre qui m’a dit que les couleurs se découpent mieux sur un fond gris que sur un fond bleu. D’ailleurs, depuis dix-sept ans ça ne rate pas, tous les ans je scrute l’automne sur fond gris de tous mes yeux. D’autant que j’avais dit à mon fils, vers la même époque, que la nature c’est à manger pour les yeux. Certains arbres s’encolorent lentement, la plupart n’ont pas encore commencé. Mais sûr, il y aura de quoi voir dans les prochaines semaines, surtout si le ciel…

Je passe par des rues et des places aux noms de fleurs enchanteurs, Acanthes, Gardénias, Muscaris, Passiflores, Cyclamens, Angéliques, Spirées, Phlox ; des fleurs dont je ne sais rien, ni la forme ni la couleur ni la famille. J’irai y voir un de ces jours, sans faute.

Aujourd’hui presque pas de mégots, ni de masques ; par contre beaucoup de plaquettes de médicaments, et sur une distance assez longue ; semés par un étrange petit Poucet ?

Je salue les moutons ; les bergers leur ont confectionné un abri de fortune avec une toile de tente.

Sur le chemin du retour, je croise mon facteur préféré. Il est en voiture, pas le temps de s’arrêter pour une blague. Juste un signe de la main…

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts