Vendredi 29 octobre, 80e jour.

par | 29 octobre 2021 | Rose, Balai et Prose

Puisqu’il est question de chemins de traverse, aujourd’hui je pars à l’aventure par les venelles. Elles sillonnent entre les jardins.
Chacun d’eux raconte l’histoire de ses habitants, la pelouse uniforme, la jungle miniature, le choix subtil des couleurs, l’antichambre du grenier…
Un écrivain en quête de personnages y trouverait sûrement matière pour sa plume.
« Bientôt je pus montrer quelques esquisses (…) qui étaient chacune un monde. » (Marcel Proust)

Les venelles sont propres, ce n’est qu’au carrefour des rues que mon sac se remplit.
Surtout de canettes aujourd’hui, et, autre proposition pour l’écrivain, un ticket du métro parisien.

Inévitablement, je termine place du Colibri.
Je reste longtemps assis pour regarder la chute des feuilles ; certaines bien lourdes tombent tout droit, d’autres planent avant de se poser délicatement sur le sol, où, si le vent facétieux le propose, elles feront ensemble un charmant va et vient.

Retour par les rues ; il y aurait eu de quoi remplir un autre sac, que je n’ai pas.
Ce sera pour un autre jour, ou un autre ramasseur.

Articles similaires

Lundi 8 août, 127e jour

Lundi 8 août, 127e jour

Ce matin, j’ai ramassé une sandale.la droite.  Subséquemment, une heure de balade à pince avec une seule pensée : Où est passée l’autre ? Qui...

Mardi 2 août, 126e jour.

Mardi 2 août, 126e jour.

« Solitude, ô vent, mon inconnue, mon île » Le soleil vient de se lever en ce matin d’août ; le seul 2 août 2022 de ma vie. Personne dans les...

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Après un mois et 3000km à vélo, une évidence : ce n’est pas la même posture qu’à pied avec un sac et une pince. J’ai un peu perdu la main. Et comme le...

Lundi 8 août, 127e jour

Lundi 8 août, 127e jour

Ce matin, j’ai ramassé une sandale.la droite.  Subséquemment, une heure de balade à pince avec une seule pensée : Où est passée l’autre ? Qui...

Mardi 2 août, 126e jour.

Mardi 2 août, 126e jour.

« Solitude, ô vent, mon inconnue, mon île » Le soleil vient de se lever en ce matin d’août ; le seul 2 août 2022 de ma vie. Personne dans les...

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Vendredi 29 juillet, 125e jour.

Après un mois et 3000km à vélo, une évidence : ce n’est pas la même posture qu’à pied avec un sac et une pince. J’ai un peu perdu la main. Et comme le...

Dimanche 19 juin, 124e jour

Dimanche 19 juin, 124e jour

Un dernier ramassage avant mon départ. Je sais quand je pars, je ne sais pas quand je reviens. Je rêve même de dire que je ne sais pas si je reviens. Ça...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts