Lundi 02 février, 184e jour.

par | 5 février 2024 | Rose, Balai et Prose

Oh qu’elle était sale, la rue. À ne plus avoir envie de la voir.

Sauf qu’elle est difficile à éviter.

Alors, la nettoyer.

Sous le vent.

La fuite des sacs. Que je rattrape. C’en devient amusant.

Au bout de la rue sale, le sac est plein. Et la rue propre.

Envie d’y passer.

Je me suis rabiboché avec la rue. Oh le beau mot.

Articles similaires

Mardi 7 novembre, 172e jour.

Mardi 7 novembre, 172e jour.

Ôôôôôô le mois de novembre, ses ciels inouïs, ses couleurs magnifiques, ses temps changeants ; vraiment, novembre est le mois que je préfère. Et y...

Lundi 23 octobre, 171e jour.

Lundi 23 octobre, 171e jour.

Un lundi matin tôt que je pensais en mode pif paf pouf terminé puisqu’on m’avait signalé un endroit particulièrement sale. Mais non, il n’y a pas grand-chose...

Vendredi 1er septembre, 164e jour.

Vendredi 1er septembre, 164e jour.

Je devais y aller. Malgré la pluie battante. Je devais y aller. Je devais y aller pour Annette. Pour Pierre. Je les avais vus, avant-hier, chacun sa pince en...

Vendredi 18 août, 163e jour.

Vendredi 18 août, 163e jour.

Après un mois de grandes randonnées à la poursuite des peintres du nord, la tête pleine de rêveries différentes, je reprends les chemins de lenteur de ma...

Vendredi 7 juillet, 162e jour

Vendredi 7 juillet, 162e jour

Grand soleil ! Je ramasse, je tousse, je ramasse, je tousse, je tousse, je ramasse, je tousse, je ramasse, je tousse, je tousse, je tousse, je ramasse…...

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts