Lundi 02 février, 184e jour.

par | 5 février 2024 | Rose, Balai et Prose

Oh qu’elle était sale, la rue. À ne plus avoir envie de la voir.

Sauf qu’elle est difficile à éviter.

Alors, la nettoyer.

Sous le vent.

La fuite des sacs. Que je rattrape. C’en devient amusant.

Au bout de la rue sale, le sac est plein. Et la rue propre.

Envie d’y passer.

Je me suis rabiboché avec la rue. Oh le beau mot.

Articles similaires

Lundi 4 avril, 114e jour.

Lundi 4 avril, 114e jour.

Soleil au réveil. Après ce retour d’hiver, il reprintanne ? Mais non, vingt minutes après mon départ, le ciel crachote une bruine glaçante, et le vent me...

Mercredi 23 mars, 112e jour.

Mercredi 23 mars, 112e jour.

Est-ce le soleil qui m’a poussé par-là ? Ce matin, incursion du côté des maisons jaunes. Poème répétitif : Canette canette canette canette canette...

Dimanche 7 novembre, 84e jour.

Dimanche 7 novembre, 84e jour.

16h. En route vers le lieu choisi pour le ramassage du jour, j’écoute le chant tonitruant des oiseaux. J’en suis étonné, persuadé depuis toujours qu’on ne les...

Vendredi 5 novembre, 83e jour.

Vendredi 5 novembre, 83e jour.

Le charme particulier de novembre, c’est que chaque jour, très visiblement, est différent du précédent. Cet arbre est à présent dépouillé qui flamboyait hier,...

Jeudi 4 novembre, 82 jour.

Jeudi 4 novembre, 82 jour.

Puisque le jour se lève plus tôt, me voici déjà parti dans le matin, aujourd’hui couvert de brume. Parti vers un signalement, une venelle encrassée. J’attache...

Samedi 30 octobre, 81e jour.

Samedi 30 octobre, 81e jour.

Il est 14h45. Trop tôt pour ce que je veux faire. Alors je m’en vais travailler deux bonnes heures au champ, et découvrir les trois agneaux nés cette nuit....

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts