Lundi 13 décembre, jour 94.

par | 13 décembre 2021 | Rose, Balai et Prose

Les yeux grands ouverts sur la nuit, et l’inutilité de rester couché, je m’en vais écouter ma ville qui dort.

Une nuit de décembre.

L’air est chargé de pluie, mais il fait très doux.

Toutes fenêtres éteintes.

Des oiseaux chantent, seule trace de vie.

Dans le presque silence, j’entends fort le bruit de ma pince qui claque à chaque objet déposé dans mon sac.

Passage d’un premier bus, vide. Et moi passager de la nuit.

Beaucoup de grosses bouteilles en plastique, presque pas de masques, ni de mégots.

Un ami insomniaque, toujours dehors à cinq heures, me dit-il.

Quelquefois, rarement, une lampe s’allume à l’étage. Le bus suivant s’arrête, il y a deux personnes à l’arrêt.

Une, deux, trois voitures. Le lent réveil du monde. Il est beau, le monde, vu de la nuit.

Demain, je travaille ; aujourd’hui est tout libre. Si le sommeil me prend au milieu du jour, il sera le bienvenu.

Articles similaires

Vendredi 7 juillet, 162e jour

Vendredi 7 juillet, 162e jour

Grand soleil ! Je ramasse, je tousse, je ramasse, je tousse, je tousse, je ramasse, je tousse, je ramasse, je tousse, je tousse, je tousse, je ramasse…...

Vendredi 23 juin, 161e jour

Vendredi 23 juin, 161e jour

À toute allure ! Entre dix autres choses à faire, les fables de dimanche pour fêter le Logis-Floréal, plusieurs intervenants à visiter, des copies à...

Samedi 10 juin, 160e jour.

Samedi 10 juin, 160e jour.

Et une pensée pour celles et ceux qui ramasseront nos déchets par ces chaleurs. Quant à moi, trop chaud pour écrire, la température idéale pour le vélo....

Lundi 10 avril, 154e jour.

Lundi 10 avril, 154e jour.

Un lundi de Pâques. Rien ni personne. Les rues vides. Pas un magasin ouvert, pas de ravalement de façade, pas de pelleteuse à l’ouvrage sur le champ, pas de...

Mardi 4 avril, 153e jour.

Mardi 4 avril, 153e jour.

Alors ça ??? Voilà que l’avenue des Tritons s’appelle Chatsworth Road, et qu’on est à Bournemouth ??? Je ne comprendre rien dou tou, comment se...

Vendredi 24 mars, 152e jour.

Vendredi 24 mars, 152e jour.

J’ai changé d’itinéraire. Il y a des rues toutes propres dans ma cité. J’y ai marché sans m’arrêter, lentement bien sûr, laissant toute la place à ma rêverie....

Vendredi 17 mars, 151e jour.

Vendredi 17 mars, 151e jour.

Le printemps, la douceur, les arbres s’enfleurissent. Sortir ! Sortir ! Ce matin j’ai collecté des fables pour la clôture du centenaire de notre...

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts