Mercredi 14 avril, 32e jour

par | 14 avril 2021 | Rose, Balai et Prose

Nous avons changé la phrase panneau poétique cet après-midi : « Sur l’autre rive, un coureur et ses pensées, comment les peindre » (Miriam Van hee). Puis je suis parti marcher dans les rues. Le soir tombait ; juste avant, ce bleu clair du ciel si spécial avant l’entre chien et loup.

Une corneille, pattes dans une flaque, s’abreuve longuement.

Je ramasse (une théière aujourd’hui), et mes pensées en roue libre.

Passage du côté des maisons jaunes, devant le numéro 20 de la place X, des lobélias.

Retour par les maisons vertes, devant le numéro 19 de l’avenue Y, une allée de tulipes ; sur le mur de la maison numéro 12 même rue, un calicot : « Merci ».

Il est probablement impossible de trouver un seul lieu dans la commune d’où on ne voit pas d’arbre.

Une grue se détache splendidement dans le ciel devenu rose. Au champ, il y a déjà 14 agneaux et deux brebis ; il paraît qu’ils transhument à vélo cargo, deux par voyage.

Les maisons s’illuminent ; pas encore d’éclairage public. Il est vingt heures trente. Et j’ai très faim.

En redescendant vers mon nid, je passe devant le 71 de la rue Z. Je n’y avais jamais remarqué un 71b. Ça vaut bien une photo.

Articles similaires

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Vendredi 20 janvier, 145e jour

Vendredi 20 janvier, 145e jour

« Et j’irai loin, bien loin » chantait Rimbaud (Sensation); plus tard, André Dhôtel, de la même région célébrait le plus près du près, s’enchantant...

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Dimanche 8 janvier, 144e jour

Tandis qu’à l’autre bout de la commune un morceau de sucre reçoit une goutte de poésie, les liserons ont été pourchassés comme il se doit au Chant des...

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Dimanche 1er janvier, 143e jour.

Minuit sous les arbres dansants dans la forêt. Une courte nuit. Et un besoin tôt de voir le monde. Et Le monde change, oui. Et si on ne lit pas les journaux,...

Lundi 26 décembre, 142e jour

Lundi 26 décembre, 142e jour

« Ça ressemble à une répétition, mais ce n’en est pas une » m’a dit mon maître ce midi. C’est vrai à chaque instant. Et je m’en vais avec ça dans le...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire en tant qu'Ambassadrice/eur Propreté de Watermael-Boitsfort

Signaler un ou plusieurs dépôts